LECTURE

COUP DE COEUR LECTURE #2 :
L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante

25 septembre 2016
lecture-amie-prodigieuse-elena-ferrante

J-1 avant le départ en vacances.

Dans les rayons de la FNAC à chercher ta lecture de l’été.

Du Christian Grey et de la daube en veux-tu en voilà.

Et puis tu tombes enfin sur une pépite de résumé et tu prends ! C’est à peu près le coup de cœur que j’ai eu avec L’amie Prodigieuse d’Elena Ferrante. Au-delà de la jolie photo qui m’a attirée, la principale motivation à cet achat était le lieu de l’intrigue : Naples- années 50.

Naples. Je la classe largement dans mon TOP 3 des meilleures destinations de vacances de ma vie. S’il n’y avait pas autant de destinations attirantes à découvrir dans le monde, j’aimerais y retourner chaque année et apprendre à connaître Naples comme ma poche !

Le résumé nous donne la promesse d’une belle histoire d’amitié tumultueuse dans un quartier modeste napolitain. Je n’ai pas réfléchi plus, je l’ai embarqué !

L’amie Prodigieuse // Le nouveau nom – Elena Ferrante

Pour information, L’amie Prodigieuse est le premier volet de la saga de l’auteure, suivi par Le nouveau nom. Pour l’instant, les tomes 3 et 4 sont en attente de traduction.

Je souhaite à tout le monde d’avoir un livre aussi passionnant et addictif pendant ses vacances. C’est l’un de ces livres qui se fait une petite place dans ta tête : la vie de ces deux amies s’animent dans ton cerveau entre chaque lecture ;  tu revis les moments que tu as lu, tu penses à la suite, imagines les scènes comme si tu y étais et sans le vouloir, tu crées des souvenirs dans ton imaginaire avec ces deux protagonistes à la relation fusionnelle et remplie de rivalité.

Le titre ne ment pas : L’amie prodigieuse c’est Lila, la fille du cordonnier qui se passionne de tout et excelle dans tous les domaines de façon presque insolente tant elle est douée. C’est la meilleure amie de Lenucia, la narratrice de cette histoire. Lenu se lie d’amitié avec Lila dès le primaire et c’est alors que commence une longue amitié entre ces deux petites filles, à la fois proches et rivales. Au fil des années, nous suivons nos deux protagonistes grandir dans cette société italienne : elles luttent contre les lois du quartier les destinant presque fatalement au même sort que leurs mères. Leur quotidien est rythmé autour de la famille, régie selon un mode patriarcal. Cette histoire illustre la difficulté d’être une femme à cette époque et d’échapper à la soumission et à la violence d’un père ou d’un frère. Dans L’amie prodigieuse et Le nouveau nom, on suit de près l’ascension sociale des deux jeunes filles qui ont choisi des chemins tout à fait différent pour échapper au même destin : Lila foncera tête baissée pour éviter de réfléchir tandis que Lenu, malgré son parcours scolaire remarquable, sera toujours rongée par la culpabilité et la honte de son milieu social, tentant par tous les moyens de gommer son accent, dissimuler sa situation familiale et son apparence.

naples-elena-ferrante

Mon avis : J’ai trouvé cette lecture captivante ! Il est difficile de résumer en détails cette oeuvre et de réduire le livre à une simple histoire d’amitié. La plus grosse difficulté de cette saga réside dans la multitude de personnages qui font partie du quotidien des jeunes filles. Heureusement, une note généalogique se trouve au début du roman, ce qui permet de ne pas perdre le fil dans la lecture des premiers chapitres.

Chaque portrait de nouveau personnage est à la fois touchant et attachant malgré les qualités et surtout les défauts de chacun. C’est ce qui fait le charme de cette histoire et correspond tout à fait à l’idée que je me faisais de la société italienne à cette époque : beaucoup de violence, de jalousie, des relations familiales compliquées, de la rancœur… Elena Ferrante décrit à merveille l’ambiguïté des relations humaines : cette capacité à pouvoir à la fois adorer et détester son conjoint, ses enfants, ses amis ou ses parents.

Le livre nous tient en haleine tout au long de l’histoire et on redoute la fin de chaque tome tant la relation de Lila et Lenu est fascinante. Comment se retrouveront-elles la prochaine fois pour mieux se déchirer ? Cette amitié n’est pas sans me rappeler ma propre relation avec une amie très chère, et c’est peut-être ce qui fait que j’ai autant aimé (et compris) cette histoire : la complexité de leur relation, cette forme d’amour fraternel, la rivalité, l’attachement, le rejet, l’admiration, le désaccord. Autant de paradoxes qui fortifient leur amitié et leur soutien l’une envers l’autre.

hellocharlotte-amie-prodigieuse

Ma Lila, c’est à toi que je dédie ce passage : tu es et sera toujours brillante, séduisante, fascinante et dangereuse à la fois. Tout comme elles, notre amitié est intense et parsemée de hauts et de bas ; tout comme Lenu, je t’ai toujours admiré, pour ton exubérance et ta réussite, j’ai attendu, j’ai écouté, j’ai toléré, j’ai jalousé mais surtout, j’ai toujours aimé. Je ne sais pas si c’est grâce à cette histoire ou à la nôtre que j’ai compris que Lila admirait tout autant Lenu, dans l’ombre. Chacune faisant de son mieux pour attirer l’admiration de l’autre. Cette forme de stimulation secrète est tout à fait fascinante et m’avait échappé pendant toutes ces années… Merci pour ton soutien, ta présence chaque jour à mes côtés même si tu ne le sais pas toujours, mais surtout merci d’avoir changé ma vision de la vie qui a fait de moi celle que je suis devenue aujourd’hui. Je t’aime mon Lila !

Résumé officiel : « Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l’obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile. » Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.

You Might Also Like

Pas de commentaire pour le moment

Laissez un petit mot

A PROPOS

A PROPOS

Digital PR & CM à Lyon dans l'univers lifestyle. Militante des Relations Publics (avec un "C" !), passionnée d'Art de Vivre et gourmande de la vie ! Je suis amoureuse des belles choses, distributrice de paillettes et coach en bonne humeur ! Ma devise : "Travailler oui, mais avec passion c'est beaucoup mieux !"

Instagram

  • oceaneavakian est une desse
  • Journe mondiale du pull moche de Nol ! Tu peuxhellip
  • Juste envie de passer laprsmidi sous un plaid avec cehellip
  • Derniers jours dans le 1er arrondissement de Lyon Mais J4hellip
  • Jai tout coup ! Avec oceaneavakian on est passe auhellip
  • Hier jorganisais linauguration du concept store masculin heureuxcommeunprince pour leshellip
  • Chez okiosque je craque toujours javais envie de quelque chosehellip
  • La premire fois jtais pas prte La deuxime fois jtaishellip
  • Plein de vitamines pour cette nouvelle semaine ! Sur lehellip
  • Mieux que Nol les cadeaux et les vacances dt Onhellip
  • Ce soir ctait soire pirates sous les tropiques pour dcouvrirhellip
  • Dimanche jai dcouvert un brunch  Lyon digne de cehellip
  • Les hot dogs de chez hotglobelyon sont uniques en leurhellip
  • Rsum de mon dimanche
  • Jai pas publi depuis que Bobby est arriv  lahellip
  • Passion pastrami dans linstitution du Pastrami ! Oui cest unhellip

PINTEREST