VOYAGES

CITYGUIDE : VISITER ROME EN OCTOBRE

1 novembre 2016
cityguide-rome-fontaine-trevi

Cette semaine, on s’envole pour Rome ! Pour mes 25 ans, je voulais marquer le coup et faire les choses en grand. 25 ans, ça m’évoque le passage officiel à la vie d’adulte : le boulot, l’indépendance financière, la fin de la carte 12-25 (damn !), plus de responsabilités (coucou le chaton qui arrive bientôt), de projets… Alors on s’est accordé la folie de partir à Rome pour une semaine en octobre pour y vivre comme des rois.

cityguide-rome-infos-pratiques

INFOS PRATIQUES

En arrivant à l’aéroport Fiumicino (Leonard de Vinci), plusieurs possibilités s’offrent à vous pour rejoindre le centre-ville de Rome :

  • Le train FR1 (trenitalia), toutes les 15min, aller simple pour 8€. Vous trouverez les billets en sortant de l’aéroport sur les machines. Comptez 5-6 min pour arriver sur le quai (attention à ne pas sélectionner un horaire trop juste). À valider avant la montée. En 25 minutes vous arriverez à la gare de Trastevere (il y a plusieurs arrêts sur la ligne) mais vous pouvez aussi rejoindre d’autres gares de la ville (Ostiense et Tiburtina). Cela vous permet de descendre à l’arrêt le plus proche de votre hébergement et de le rejoindre facilement via les transports en commun.
  • Le Leonardo Express (la navette directe de l’aéroport), toutes les 30 min, sans arrêt pour 14€ aller simple. En 31 minutes vous arriverez à la gare de Termini.
  • Le taxi : un tarif de 48€ a été mis en place.
Si vous avez pris l’option une ou deux, vous pouvez ensuite décider d’attraper un taxi à la gare ou d’opter pour les transports en commun. Nous avions choisi le FR1 et à l’arrivée nous avons pris un taxi pour nous amener près de notre hébergement. En revanche pour le retour, nous avons privilégié le tram 8 (qui est presque aussi rapide) pour 1,50€ le ticket (à acheter dans les kiosques). Le taxi nous a coûté 10€ avec la taxe bagage, il a été très efficace en roulant sur les voies du tram… Ces italiens m’épateront toujours !

 

***

NOTRE HÉBERGEMENT A ROME

Hôtel ou appartement, les prix sont assez similaires. Nous avons privilégié un logement plus authentique pour notre séjour et naturellement, nous nous sommes tournés vers Airbnb. On nous avait conseillé le Trastevere mais nous avons préféré être un peu plus proche du centre. Nous avons donc logé dans le quartier Regola, juste en face du Trastevere et proche de la place Campo di Fiori. Nous ne l’avons absolument pas regretté ! C’était l’emplacement idéal, dans une petite rue pavée inaccessible aux voitures.

cityguide-rome-airbnb-chambre

Rome est d’une beauté aussi incroyable qu’impressionnante. Chaque coin de rue dévoile des merveilles architecturales dont on ne se lasse pas. Je vous conseille de tout faire à pieds, c’est la meilleure façon de découvrir cette ville musée. Baladez-vous, perdez-vous dans les rues, levez le nez pour admirer les façades toujours ornées de jolis détails, faites des pauses en terrasse, mangez tout ce qui vous fait envie… Rome c’est vraiment la Dolce Vita ! Beaucoup de monuments ont été construits avec cette pierre blanche de travertin caractéristique de la capitale italienne qui rend toute construction hypnotisante et envoûtante de beauté. 

Je vous conseille de passer au moins 3 ou 4 jours complets sur place pour pouvoir faire un tour rapide. Nous sommes restés une semaine et nous n’avons pas tout pu faire évidemment. Il faudra y retourner dans tous les cas, il faut donc choisir les points de la ville que vous ne voulez absolument pas manquer et faire des choix sur les visites. Nous ne sommes pas du genre à faire toutes les visites touristiques quand nous voyageons, bien au contraire, mais à Rome cela vaut la peine d’avoir un guide pour certaines visites. Sachant qu’il vous faudra plusieurs heures pour faire la queue et visiter, essayez de vous organisez au mieux pour optimiser votre temps sur place. Bien sûr, vous pouvez acheter des tickets en avance, avoir des billets coupe-file ou le Roma Pass, mais il faut toujours attendre dans ces files aussi pour les contrôles. Il y a du monde partout. Petite astuce : à l’heure du repas et tôt le matin, il y a beaucoup moins de monde !

A titre indicatif, voici un aperçu du programme de nos 5-6 jours sur place (nous sommes arrivés un lundi soir et sommes partis le dimanche midi, nous avons donc eu 5 jours complets sur place et un peu de rab).  Nous n’étions pas à Rome pour faire toutes les visites touristiques mais nous reposer et vivre dans la ville. Nous avons donc sélectionné les endroits que nous voulions absolument voir. Nous reviendrons c’est sûr !  (Mes bonnes adresses gourmandes sont à retrouver dans le prochain article pour rendre le tout plus digeste !)

cityguide-rome-italie

JOUR 1 : LE QUARTIER REGOLA, CAMPO DI FIORI, PIAZZA NAVONA, PANTHEON, PLAZA SAN IGNACIO DI LOYOLA, LA FONTAINE DE TREVI, VILLA MEDICI & PIAZZA SPAGNA, PIAZZA COLONA

Comme à notre habitude lorsque nous voyageons, nous avons décidé de découvrir la ville à pieds sur une grande surface lors de cette première journée. Prenez un plan de la ville, tous les incontournables sont très bien indiqués et surtout, faites plein de détour en ciblant des zones chaque jour. Vous verrez, tout est relativement proche. Le plus long que nous ayons pu marcher pour voir un « gros » monument (des belles choses vous en verrez dans chaque rue) c’est 20 minutes !

Après un copieux petit déjeuner près de la maison, nous sommes partis à la conquête du quartier, de toutes les places alentours et du Panthéon. C’est très impressionnant de découvrir cette merveille de la Rome antique en plein centre ville, aussi bien conservé et si imposant. Nous sommes restés sans mot ! Une fois à la fontaine de Trévi, nous avons commencé l’ascension pour la Villa Medicis (que nous n’avons pas visité) pour profiter de la vue INCROYABLE sur la ville. Nous avons eu la chance d’y être en fin de journée, avec les rayons du soleil qui perçaient les nuages pour foncer sur la ville et la coupole du Vatican. Quelques minutes magiques et hors du temps. Une première journée légèrement pluvieuse qui s’est terminée par un peu de shopping via del Corso et la Piazza Colona sur le chemin du retour. On parlera des nombreuses pauses gourmandes dans l’article de demain.

cityguide-rome-pantheon

cityguide-rome-piazza-ignacio-di-loyola

cityguide-rome-fontaine-trevi

cityguide-rome-via-corso

cityguide-rome-villa-medici

JOUR 2 : LE COLISÉE, LE PALATINO ET LE MONUMENT VITTORIO EMANUELE II

C’était la très grosse journée touristique du séjour. Enrichissante mais épuisante. Soyez en forme avec de bonnes baskets (et une bouteille d’eau sur vous) pour enchaîner Colisée et Palatin. C’est différent de marcher toute la journée à son rythme avec des petites pauses gourmandes et d’être attentif dans un groupe de touristes avec un guide toute la journée. Bref. Prévoyez une journée entière pour explorer cette zone très riche et condensée en monuments incontournables. Pour la visite du Colisée, nous avons tenté de réserver nos billets en ligne la veille mais cela n’a pas marché. Nous avons décidé d’y aller les mains dans les poches et d’aviser. A Rome, ils ont l’habitude des touristes et ils sont très bien organisés ! Dès votre arrivée, des guides vous sauteront dessus dans toutes les langues auxquelles votre tête leur fait penser pour vous proposer des visites guidées. Contrairement à ce que l’on pensait, ce n’est pas une arnaque à touristes. On vous propose pour la somme de 30€ votre billet coupe-file (12€) et un guide (18€), le tout valable pour la visite du Colisée, du Palatin et du Forum durant 2 jours. C’est finalement une très belle offre pour une journée entière de visite expliquée (et très pratique pour ceux qui n’auront pas très bien anticipé le séjour). On ne regrette pas du tout car cela nous a permis de nous projeter au fil des découvertes et d’apprendre des anecdotes dont vous n’aurez pas connaissance sur Wikipédia. La visite guidée du Colosseo se fait environ en 45 minutes, après vous pouvez rester autant de temps que vous le souhaitez. Le Palatin demande plusieurs heures (nous n’avons pas terminé la visite ; la dynamique du groupe de touristes français a eu raison de nous) mais il est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’intérêt à le visiter seul car c’est immense. Encore une fois, merci le guide pour toutes ces informations passionnantes ! Nous avons donc écourté la fin de la visite – épuisés de fatigue de piétiné et d’être aussi attentifs sous le soleil – pour redescendre dans notre quartier et passer par le monument Vittorio Emanuele II qui est imposant de beauté ! C’est le monument qui m’a le plus émerveillé : il est majestueux, capte toute la lumière et vous balance sa beauté à la figure sans aucune humilité. Je le trouve vivant, conquérant, presque en mouvement et immortel. Bon vous verrez, moi c’est ce que j’ai ressenti.

 

cityguide-rome-palatin
cityguide-rome-colisee
cityguide-roma-colosseo
cityguide-rome-palatino

cityguide-rome-vittorio-emanuele

JOUR 3 : TRASTEVERE

Petit à petit, les journées sont moins chargées ! Après la journée tourisitique de la veille (et l’incroyable dîner chez Roscioli) on l’a joué light en dédiant cette 3ème journée au fameux quartier du Trastevere. L’ambiance est tout à fait différente, un peu plus populaire et typique dans certains coins mais aussi très touristique dans d’autres. Mon impression générale est que le Trastevere à Rome est à Lyon le quartier du Vieux Lyon : des zones très touristiques et des ruelles plus éloignées magiques et typiques. C’est son côté populaire qui nous a séduit et on a surtout la meilleure adresse de Suppli de Rome à partager (j’en parle après, patience, patience).

 

cityguide-rome-trastevere
cityguide-rome-trastevere-suppli

JOUR 4 : CASTEL SANT’ ANGELO, PIAZZA DEI TRIBUNALI, PIAZZA DEI POPOLO, PIAZZA BARBERINI, PIAZZA DELLA REPUBBLICA, SANTA MARIA MAGGIORE, COLONNA TRAIANA

De nouveau une journée tout à pieds pour partir explorer une partie de Rome que nous n’avions encore pas vu. Nous avons traversé le Tibre via le beau pont Sant’ Angelo pour nous rendre à la forteresse datant de l’Empire romain. Encore une fois, vous serez impressionné par sa conservation. Vous pouvez ensuite longer les quais pour arriver à la Piazza dei Tribunali puis continuer jusqu’à la Piazza dei Popolo (qui débouche sur la Via del Corso). Nous avions repéré une osteria pour manger des plats à base de truffe, ce qui nous a permis de repasser par la Piazza Spagna et découvrir la Piazza Barberini et son palais juste à côté. Après un déjeuner copieux et bien arrosé, nous avons marché jusqu’à la Piazza della Repubblica pour découvrir le quartier de Termini. Termini nous a un peu échappé car nous nous sommes un peu perdus et nous sommes retrouvés devant la sublime Basilique Santa Maria Maggiore, enluminée d’or par les rayons du soleil. Nous sommes enfin redescendus dans nos quartiers en passant par la jolie rue Panisperna (drôle de nom oui !) avez des endroits très mignons et typiques pour une petite pause. De là, vous pouvez repasser par le quartier du Colisée, de la colonne de Traiana, le monument Vittorio Emanuele II, etc. Au bout de plusieurs jours, c’est assez plaisant de pouvoir retourner près de vos lieux préférés (et de vous dire que vous en avez déjà des préférés !).

cityguide-rome-piazza-barberini

cityguide-rome-palazzo-barberini

cityguide-roma-santa-maria-maggiore

JOUR 5 : LE VATICAN

Le manque de temps face à la fin du séjour, le monde et la fatigue ne nous ont pas donné l’énergie de faire la queue pour visiter la basilique Saint Pierre et le musée du Vatican. J’avoue aussi que j’ai tendance à préférer vivre comme une romaine que comme une touriste. Le Vatican reste un monument exceptionnel et très beau. Presque trop beau et surfait pour moi, mais c’est l’ambiance touristique qui biaise mon avis. J’aurais adoré visiter la basilique Saint Pierre ! Une prochaine fois ! Nous sommes ensuite retournés dans notre quartier en se laissant aller dans ses jolies ruelles pavées.
cityguide-rome-campo-di-fiori
cityguide-roma-compo-di-fiori

L’Italie est toujours une destination coup de coeur ! Chaque ville visitée est incroyable et nous n’avons pas fini de faire le tour ! Des recommandations pour le prochain trip italien ?

Oh, et rendez-vous demain pour un spécial marathon carbonara à Rome !

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Reply Pecosa Monstruito 2 novembre 2016 at 9 h 58 min

    Magnifique reportage : comment ne pas avoir envie de s’évader vers la magnifique Rome !

  • Reply Manon 3 novembre 2016 at 9 h 19 min

    tu me fais voyager ma biche, j’adore ! me tarde l’article gourmand pour prendre 4 kg devant mon écran maintenant

  • Laissez un petit mot

    A PROPOS

    A PROPOS

    Digital PR & CM à Lyon dans l'univers lifestyle. Militante des Relations Publics (avec un "C" !), passionnée d'Art de Vivre et gourmande de la vie ! Je suis amoureuse des belles choses, distributrice de paillettes et coach en bonne humeur ! Ma devise : "Travailler oui, mais avec passion c'est beaucoup mieux !"

    Instagram

    • oceaneavakian est une desse
    • Journe mondiale du pull moche de Nol ! Tu peuxhellip
    • Juste envie de passer laprsmidi sous un plaid avec cehellip
    • Derniers jours dans le 1er arrondissement de Lyon Mais J4hellip
    • Jai tout coup ! Avec oceaneavakian on est passe auhellip
    • Hier jorganisais linauguration du concept store masculin heureuxcommeunprince pour leshellip
    • Mieux que Nol les cadeaux et les vacances dt Onhellip
    • Plein de vitamines pour cette nouvelle semaine ! Sur lehellip
    • Chez okiosque je craque toujours javais envie de quelque chosehellip
    • Ce soir ctait soire pirates sous les tropiques pour dcouvrirhellip
    • Dimanche jai dcouvert un brunch  Lyon digne de cehellip
    • Les hot dogs de chez hotglobelyon sont uniques en leurhellip
    • Rsum de mon dimanche
    • Jai pas publi depuis que Bobby est arriv  lahellip
    • Passion pastrami dans linstitution du Pastrami ! Oui cest unhellip
    • Je djeune au paradis avec les beaux gosses leglouton jibegehellip

    PINTEREST